h1

Rando sur les traces de nos ancêtres

juillet 23, 2009

010

Ce mercredi 22 Juillet, à l’appel de la Bannière de Savoie, ce sont une dizaine de militants, dont certains du Forez/Lyonnais, qui ont passés une très belle journée de cohésion.

006

Ce fut une randonnée très sympathique de 15 km, démarrée aux environs de 10h30,, sur les traces de nos ancêtres païens et de François 1er ! Autant dire que cette balade a été riche en histoire et culture de cette magnifique patrie charnelle qu’est la Savoie.

002

En effet, tout au long de notre parcours, nous avons vu, successivement plusieurs lieux appartenant, comme nous avons l’habitude de le dire, à « notre plus longue mémoire ».

005

Après plusieurs heures de marches, nous atteignons le Col Saint Michel (ceci est le nom christianisé, autrefois, ce col se nommait Montjoie, ou bien Montjoux, exprimant ainsi parfaitement l’amour que portait les celtes païens pour Mère Nature). Ce lieu, le plus bas de l’affaissement de la montagne (875m), a été un passage obligé pour les voyageurs et pour les marchandises circulant entre la France et la Savoie et même entre l’Europe du Nord et l’Italie. De nombreux soldats, cavaliers, mulets bâtés, écrivains et pèlerins empruntèrent ce passage

001

On trouve à cet endroit la trace des ruines d’un hospice et d’une chapelle. Ici existèrent successivement un temple païen et une mansio romaine. Aujourd’hui, on peut y voir une simple croix.

Dès les premiers cheminements, les sommets on frappé l’imagination des peuples celtiques qui les ont associés au dieu de la montagne, Peninus (d’où dérive le nom des cols de l’Épine).

À proximité sur la droite on trouve un bassin de pierre considéré comme le sarcophage qui aurait contenu la dépouille de Saint Germain mort en Italie en 448

008

Nous arrivons bientôt, en passant par une voie romaine, construite sur un ancien chemin tracé par les Celtes, aux Grottes de François 1er. En 1516, le Roi vint à Chambéry pour vénérer le Saint Suaire et ainsi rendre grâce à Dieu des bonnes fortunes qu’il lui avait données au début de son règne. Sur le chemin du retour, en pleine traversée de la chaîne de l’Épine, le Roi et les principaux de sa cour furent pris sous un orage violent… Dans ces lieux sauvages, la seule protection qu’ils trouvèrent, fût cet abri sous roche qu’ils investirent pour la nuit.

004

Redescendant la longue pente de la montagne, nous arrivons à 17 heures à ses pieds, et nous profitons de la chaleur, malgré un Soleil timide, pour plonger dans le joli lac d’Aiguebelette.

En somme, une journée sportive et culturelle entre amis d’une même communauté comme nous les aimons !

009

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :